#Portrait: Angelina Jolie

Notre portrait de la semaine nous est inspiré par Angelina Jolie !

Actrice américaine, productrice ,écrivaine,engagée dans l’humanitaire et maman avant tout. Zoom sur le parcours de cette femme forte:

Après avoir vécu une enfance difficile avec la séparation de ses parents, Angelina Jolie née Angelina Jolie Voight traverse une période qu’elle décrit comme étant la plus sombre de sa vie. A quatorze ans , elle abandonne ses cours de comédie, ne porte que du noir et se teint les cheveux en noir également.

Elle déclare avoir connu des addictions causées par la pression sociale. Alors qu’elle n’a que 19 ans, Angelina achète son premier appartement qui se trouve seulement à quelques pâtés de maisons de sa mère. Elle reprend ses études de comédie et obtient son diplôme d’études secondaires .

Elle évoque plus tard l’époque où elle était étudiante à la Beverly Hills High School ainsi que son sentiment de solitude parmi les enfants de certaines des familles les plus riches de la région.

Ayant vécu avec un revenu modeste, Angelina portait souvent des vêtements de seconde main . Les autres élèves se moquaient de sa minceur, de ses lunettes et de son appareil dentaire . Sa confiance en elle diminuait de jour en jour et avec son rêve de devenir mannequin . Elle commença alors à s’automutiler et à s’isoler seule dans sa chambre.

angiediscours

A seize ans , elle commence à travailler comme mannequin et retourne au théâtre où elle y joue son premier rôle . Elle enchaine ensuite les petits rôles dans des films . C’est en 2000 que l’actrice devient une célébrité internationale pour son adaptation au cinéma du jeu vidéo Lara Croft : Tomb Raider . En tournage au Vietnam, elle adopte son 1er enfant, Maddox. Une révélation pour la jeune femme qui décide de changer de vie.

Elle entame alors plusieurs missions humanitaires pour aller à la rencontre des réfugiés dans les camps en Sierra Leone et en Tanzanie. Angelina rencontre ensuite des réfugiés afghans au Pakistan, où elle fait don d’un million de dollars aux réfugiés afghans, à la suite d’un appel international d’urgence du HCR. Elle insiste pour couvrir tous les frais de ses missions et partage les mêmes conditions rudimentaires de vie et de travail que les autres membres du HCR au cours de toutes ses missions .

joliz

 

Plus tard, lors du tournage de son film « Sans frontière » elle fait la rencontre de réfugiés angolais en Namibie. Parallèlement à la sortie du film , l’actrice publie un ouvrage à propos de ses premières missions humanitaires (2001-2013), intitulé Notes from My Travels.

Depuis, Jolie n’a cessé de mener des missions partout dans le monde pour apporter son aide aux réfugiés , les victimes du séisme d’Haiti et les pays en guerre comme l’irak et la syrie.

Angelina Jolie active aussi sur le plan politique pour défendre les causes humanitaires qui lui tiennent à cœur et se sert de son image publique pour sensibiliser les gens . Un programme sur MTV nommé The Diary Of Angelina Jolie & Dr. Jeffrey Sachs in Africa suit l’actrice dans ses déplacements humanitaires.

En 2005, elle annonce la fondation du National Center for Refugee and Immigrant Children, un organisme qui fournit un service gratuit d’assistance juridique aux enfants demandeurs d’asile n’ayant pas de représentation juridique. L’actrice crée cette organisation et fait don de 500 000 dollars pour ses deux premières années.

En 2006, Angelina Jolie annonce la création de la Fondation Jolie/Pitt, dont les premiers dons, d’un million de dollars chacun, sont consacrés au Global Action for Children et à Médecins sans frontières

Aujourd’hui , Elle est reconnue pour son dévouement et rçoit même le prix de la Paix (Freedom Award) décerné par l’International Rescue Committee et elle a été nommé Ambassadrice de bonne volonté par les Nations Unies.

This slideshow requires JavaScript.

En 2015, Angelina Jolie entame une nouvelle bataille mais cette fois contre le cancer, après avoir subi une double mastectomie préventive en 2013, l’actrice s’est fait retirer les ovaires .

Dans une lettre ouverte qu’elle publie dans le New York Times où elle explique :

« J’ai voulu écrire tout ça pour dire aux femmes que prendre la déci­sion de subir une mastec­to­mie n’a pas été facile, expliquait l’ac­trice. Mais je suis heureuse de l’avoir fait. Le risque de déve­lop­per un cancer du sein a chuté en dessous de 5%. Je peux dire à mes enfants qu’ils n’ont plus à craindre de me perdre […] Je reste maman, la même que j’ai toujours été. Et ils savent que je les aime et que je ferai tout pour rester avec eux le plus long­temps possible. Sur un plan person­nel, je ne me sens pas moins femme. Je me sens plus forte parce que j’ai fait un choix radi­cal qui ne dimi­nue en aucun cas ma fémi­nité. »

L’actrice nous a ému par sa force face à la maladie, cette dernière à laquelle a succombé sa mère en 2007, et sa détermination à se battre jusqu’au bout. Elle décrit dans sa lettre comment elle a réagis face à la nouvelle :

Je suis passée par tous les stades, comme des milliers de femmes dans une situa­tion pareille. Je me suis dit de rester calme, d’être forte et que je n’avais aucune raison de penser que je ne vivrai pas assez long­temps pour voir mes enfants gran­dir et connaître mes petits enfants. J’ai appelé mon mari, en France à ce moment là, qui a sauté dans un avion. Ce qui est beau dans des moments comme ceux-là, c’est que tout devient clair. Vous savez pourquoi vous êtes en vie et ce qui est impor­tant. C’est pola­ri­sant et ça apaise. »

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s